Un bateau dans les pommiers


Un bateau dans les pommiers

Spectacle de contes et musique
bateaupommier

Mercredi 18 juin à 15h et 18h

Tarif : 2€

Réservation conseillée au 02 35 25 36 05 ou à com.satellite[at]orange.fr

La compagnie Métalepse sera en résidence au Satellite Brindeau à partir du 16 juin. L’occasion de présenter, pour la fin de saison du Satellite, son spectacle de contes et musique : Un bateau dans les pommiers, au jardin si le temps le permet. Goûter participatif à prévoir !

 

Le spectacle

Le spectacle commence : « un bateau entre en scène »… ou en Seine. Nous suivons ce navire de mer, remontant le fleuve au milieu des terres jusqu’à Rouen. Image extraordinaire et banale à la fois : voilà qui est précisément merveilleux. Le bateau passe les méandres, et nous passons dans les légendes des deux rives.

Quoique ! Le doute, la pesée du pour et du contre, p’t ben qu’oui, p’t ben qu’non, pèse plus que la crédulité. Nous ne sommes pas dupes. Les légendes sont des rumeurs qui vont de pair avec farces et canulars : car il semble qu’en Normandie, on ne nous la fait pas. Ainsi ces récits sont contés, joués, chantés, en musiques originales et paroles bien senties, avec toute la distance et l’ironie d’Alphonse Allais et d’Amélie Bosquet*.

Attendez-vous à savoir que Sainte Adresse n’existe pas ; comment Honfleur faillit être la proie des obus havrais ; que l’Eure est un des rares départements terriens à posséder un phare maritime ; pourquoi les énervés sont calmes ; comment ce Diable de Robert tua son maître d’école…

« Le mot et cætera me paraît bien pâle pour vous donner une idée du reste, mais me trouvant en ce moment à la campagne, je n’en ai point d’autre à ma disposition. »

* Légendes de Normandie, Amélie Bosquet, collecte choisie et présentée par Françoise Morvan aux éditions Ouest-France.

– Alphonse Allais, Œuvres Anthumes, collection Bouquins, édition Robert Laffont.

Avec :

Christian Tardif (écriture, conte).

Rebecca Handley (compositions musicales, violoncelle, paroles bien senties).

Ivan Duruz (mise en scène

 

Rebecca Handley

Française et Britannique, elle revient de Glasgow avec un Master of Arts en musicologie, histoire de l’art, philo : mention très bien. Violoncelliste de formation classique, elle est tout aussi à l’aise en musiques actuelles. Ces dernières années, elle compose et joue avec Cyril Lévi-Provençal, « Ode Maritime » de Pessoa, avec la Compagnie Sac de Nœuds, le spectacle de danse contemporaine jeune public « Ventil’eau ».

En 2010, elle crée le deuxième spectacle de sa Compagnie Anaïs et Rebecca : « Hors d’Œuvre », un duo voix / violoncelle déjanté et onirique, caustique et lyrique.

Elle mêle à ses compositions la voix, le geste et développe le jeu scénique.

Depuis 2010 elle joue avec un égal bonheur Refrains de Béthune à Sète, d’Arcachon à Besançon, en passant à Paris comme à St Léonard de Noblat…

Parallèlement, Rebecca est professeur de violoncelle et d’éveil musical au Havre, elle réalise des interventions musicales en milieu pénitentiaire et donne des formations sur la pédagogie de l’éveil musical : Formation professionnelle depuis 2007.

Christian Tardif

Comédien conteur depuis 1992, il mène spectacles et réflexion autour du conte et de la transmission orale, en France ou à l’étranger. D’une part, il considère le conte comme un répertoire passionnant et toujours surprenant, à connaître et définir afin de mieux le faire circuler avec d’autres genres. D’autre part, il l’envisage du point de vue de l’acteur/conteur et du théâtre d’improvisation.

Il s’adresse aux adultes et à tout le monde, mais ce sont les enfants d’abord qui lui ont appris le métier, car les petits qui s’ennuient ne l’envoient pas dire… entre adhésion et distance au récit, l’humour métaleptique* surgit, insolite !

Il a travaillé différents aspects : théâtre, marionnettes, voix, mouvement, lecture, conte ; en espérant toujours mettre ces techniques au service d’un propos.

Depuis 2007, la compagnie métalepse accueille son travail. Il participe au laboratoire de recherche à la Maison du conte de Chevilly-Larue avec Abbi Patrix. Il travaille avec la complicité de Praline Gay-Para : son regard sur Refrains puis sur Terminus, Le Havre.

 

Soutiens réguliers : Ville du Havre, Conseil Général de Seine-Maritime, Conseil Régional de Haute-Normandie, Ministère de la Culture (DRAC Haute-Normandie, Livre et Théâtre). Soutiens ponctuels à l’étranger : Alliances françaises, Instituts français.

Laisser un commentaire