Martine Mezting-Peyre / Aline Pire


L’art en partage : généalogies clandestines

Martine Metzing-Peyre / Aline Pires

Exposition du 8 mars au 30 avril 2018

Death of women 2, Martin Metzing-Peyre

Martine Metzing et Aline Pires appartiennent à deux générations de la même famille. Ensembles, les deux artistes présentent une partie de leur travail au Satellite Brindeau. Avec l’exposition « L’art en partage : généologies clandestines », elles proposent une réflexion sur leur itinéraire en tant qu’artistes et sur la place qu’y occupe la transmission sous toutes ses formes.

Martine Metzing-Peyre
Martine Metzing-Peyre est née à Dijon en 1936. Élève des Beaux-Arts de Paris, Strasbourg et Nancy, elle anime à Alger, pendant la guerre d’Algérie, des ateliers de dessins et peintures pour enfants grâce au soutien de la Cimade, dans le quartier chaud du Clos Salembier. Professeure d’arts plastiques au Havre entre 1963 et 1964, elle émigre ensuite en Allemagne, où elle vit depuis 1966. Elle est membre actif du collectif d’artistes féministes Zart & Zackig, installé depuis 1986 au « Frauen Museum » de Bonn, dont le but est de défendre la place des femmes sur la scène artistique.

Coloricentrique 10 – l’enterrement de Christiane, par Aline Pires

Aline Pires
Née après Mai 68, Aline Pires a été successivement étudiante en Sciences humaines, animatrice, conteuse, marchande de couleurs, avant de concevoir et d’animer durant 8 ans des ateliers de création artistique tous publics à et autour de Clamart. De 2014 à 2016, elle est responsable de la Maison de la création, lieu associatif dédié à la médiation sociale à travers la pratique artistique à Clamart. Aline est également auteure des Bonbons-mots, 10 poèmes en livre-objet publiés aux Éditions Motus, et a exposé à La Petite Bibliothèque Ronde à Clamart, à la librairie La Lucarne des Écrivains à Paris et au sein de diverses expositions collectives à Clamart.

Samedi 9 mars à 18h : Vernissage en présence des artistes

Mardi 12 mars à 20h : Projection exceptionnelle du film de 2017 d’Annelie Runge et Andréas Michels sur le collectif Zack & Zackig,  suivi d’un débat avec les artistes de l’exposition.

Laisser un commentaire