Soirée « machines à dessiner et carnets de dessins »


Samedi 6 février 2016 – machines à dessiner et carnets de dessins

[media-credit id=1 align= »aligncenter » width= »212″]finissageDQ[/media-credit]

Le samedi 6 février, comme tous les premiers samedis du mois au Satellite Brindeau, soirée festive autour de l’exposition « Dessin Quotidien #1 » à 18h00 : machines à dessiner et carnets à dessin

L’occasion de rencontrer une partie des artistes de cette belle exposition qui viendront présenter leurs carnets de dessins. En partenariat avec l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie, des étudiants en architecture viendront manipuler devant nous leurs machines à dessiner, accompagnés de leurs professeurs  Bruno Liance et Dominique Dehais.

« Dessiner est le premier acte autographe, bien avant l’écriture, et déposer une trace sur un support signe la présence de l’être là. D’imaginer déléguer cette action première à une machine, profane l’idée d’un dessin fait à la main, d’un savoir-faire propre à représenter quelque chose. Que peut dessiner une machine ? Pour les étudiants de première et deuxième année de l’ENSA-Normandie, la conception et la réalisation d’une machine à dessiner leurs permettent de mettre à l’épreuve le simple déplacement d’un crayon sur une feuille de papier. Le mouvement est le geste. Le mécanisme qui agit ce geste est le moyen de produire le dessin. La qualité de la machine est de reproduire et accumuler un ensemble de mouvements. L’accumulation de la trace qu’elle dépose sur le support est l’endroit du temps du dessin. L’expérience de ce temps du dessin est l’un des arguments didactiques de ce travail. L’autre se concrétise dans l’invention du mécanisme de la machine et son mode opératoire. Appareillage entre sculpture et performance, ces machines et leurs opérateurs présentent in vivo le moment du dessin comme figure du possible. »Dominique Dehais, professeur de dessin à l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Normandie

 

La soirée sera ponctuée par la présentation du film « Dessin Quotidien #1 » dans la black box du Satellite et un apéro participatif.

Quelques exemples de machines à dessiner :

Ouverture de l’exposition Dessin Quotidien #1 à partir de 14h30 – dernier samedi pour venir voir l’exposition, qui se terminera le 26 février ! Avec  Joëlle Bondil, Horacio Cassinelli, Vincent Corpet, Laure Forêt, Yves Helbert, Hélène Muheim, Jennifer Mackay, Sophie Lebel.

Voir le détail de l’exposition

En savoir plus sur le film

Site de l’ENSAN

Réservation conseillée au 02 35 25 36 05 ou sur com.satellite@orange.fr

Laisser un commentaire